Notes


Retour à la page principale
Montaignac (de), Guy seigneur d'Estançannes
Appelé "Nobilis et potens Dominus guido, miles", dans des lettres de <a href="%sp=charles;n=de+valois;oc=7">Charles VII</a> du 29 avril 1446.

Retour à la page principale
Talhouët (de), "Jeanne",Françoise dame de Séverac
Décédée le 8/5/1706 selon A.Guérin/forum roglo (le 11/01/2008) ce qui parait impossible si les 2 enfants sont bien d'elle.

Retour à la page principale
Carné Marcein (de), Edmond comte de Carné Marcein
Chargé de mission auprès de Ferdinand de Lesseps lors du percement du canal de Suez, propriétaire de Kérouzien.

Retour à la page principale
Carné Marcein (de), Marie
Légataire universelle en tant que sa petite-nièce d'Auguste du Marhallac'h, dernier du nom.

Retour à la page principale
Vignon, Marie dame de Moirans
Maitresse de Lesdiguières bien avant leur mariage (dès début 1591).
Selon la "rumeur", Ennemond Mattel, riche marchand de tissus grenoblois et premier époux de Marie Vignon, aurait été assassiné, après le décès de Claudine de Bérenger,
ce qui rendait Lesdiguières libre d'épouser sa maîtresse qui lui avait donné "deux bâtards". Le scandale fut si important que le mariage, discret, fut reporté en juillet 1617.

Retour à la page principale
Créquy (de), Charles duc de Lesdiguières
Créqui ou Créquy.
Lanches, village près de Domart en Ponthieu (80).

Retour à la page principale
Bonne (de), Catherine
Fille naturelle et légitime de très illustre et très puissant seigneur Messire François de Bonne.
"dispensé les susdits mariés du degré de parenté auquel ils estoient conjoints, savoir tante et neveu, et ce, suivant la bulle de nostre Saint et Père le Pape, adressée à Révérend Père en Dieu, Messire Jean de la Croix, par la grâce de Dieu et du Saint-Siège apostolique, évesque et prince de Grenoble et ... laquelle bulle est dennoncée entre les mains dudit seigneur de Créqui, et aussi avec dispense des bans et incongruité du temps (1) accordée par Messire Alphonse de La Croix ..."
(1) On était alors en temps de Carême.

Retour à la page principale
Rosmadec (de), Tanguy chevalier de l'Ordre de Saint-Michel
Il assista, en 1573, aux États de Bretagne qui le députèrent pour porter les cahiers au roy Charles IX. Ce monarque lui ayant donné lâannée suivante une des lieutenances générales de la province, et ce seigneur étant venu à Rennes pour se faire recevoir au parlement, il apprit par un courrier la mort du Roy, dont il conçut tant de chagrin quâil en mourut, le 17 juin 1574 (in "Chevaliers bretons de Saint-Michel" de Gaston de Carné)

Retour à la page principale
Rosmadec (de), "Sébastien" Ier maréchal de France
Le baron de Molac eut le malheur de perdre le roi, son maître et son bienfaiteur, dont il attendait encore le grade de maréchal de France, quâil lui avait promis au rendez-vous général de lâarmée, et qui le destinait aussi pour lâun des quatre par lâavis desquels le duc de Vendôme devait gouverner. Le chagrin que le baron conçut de cette mort, doublement sensible par la manière tragique dont elle arriva, ses fatigues de la guerre et ses blessures le conduisirent au tombeau, le 14 septembre 1613. Avant de mourir, il recommanda à ses enfants la crainte de Dieu, le service du roi et la parfaite union et amitié entre eux. Son corps fut déposé dans lâéglise des Carmes à Rennes, et, au bout de 40 jours, on lui fit un service magnifique, après lequel on le transporta à Pontcroix. (in "Chevaliers bretons de Saint-Michel" de Gaston de Carné)

Retour à la page principale
Acigné (d'), "Jean" III seigneur de la Lande
A partir 1408, lui et ses descendants quittèrent Acigné pour habiter le manoir de Fontenay en Chartres-de-Bretagne.

Retour à la page principale
Cornouaille (de), Berthe duchesse de Bretagne
Compétrice de son frère, les états la reconnaissent cependant comme souveraine.

Retour à la page principale
Porhoët (de), Eudon vicomte de Rennes
duc de Bretagne par intérim, prétendit à la couronne ducale au détriment de son beau-fils <a href="%sp=conan+iv;n=de+penthievre">Conan</a>. Son château de Josselin fût démantelé en 1168 par <a href="%sp=henri;n=plantagenet;oc=2">Henri Plantagenêt</a>, puis reconstruit en 1173.

Retour à la page principale
Anjou (d'), Foulques sénéchal de France
Fait 3 fois le pèlerinage à Jérusalem pour se faire pardonner ses péchés.
Fit édifier le donjon du château de Langeais vers 994, et le premier château de Montreuil-Bellay, donné en fief à Berlay en 1025.

Retour à la page principale
Poitiers (de), Ramnulf duc d'Aquitaine
nommé duc d'Aquitaine par Charles le Chauve lorsqu'il s'en empare (856)

Retour à la page principale
Aquitaine (d'), Guillaume duc d'Aquitaine
Guillaume Ier
(Wilhelmide)

C'est grâce à lui que fut fondée en 910 l'abbaye de Cluny.

Retour à la page principale
Vendôme (de), Bouchard comte de Corbeil 2
Il se retire en 1005 au Monastère Saint-Maur des Fossés.
Décès : 26 février 1007 ou 26 Juillet 1012.

Retour à la page principale
Mâcon (de), Otte-Guillaume comte de Mâcon
Comte de Nevers, de Mâcon, de Beaune & d'Oscheret.
Adopté par son beau-père.
Armes : "de gueules à l'aigle d'argent". (comté ancien)

Retour à la page principale
Penthièvre (de), Henri sire de La Roche-Derrien
"Henry, troisième fils du comte Etienne et de Havoise, hérita du comté de Tréguier et acquit la châtellenie du Goelo; mais au cours de la lutte entre le <a href="%sp=conan;n=de+penthievre;oc=1">duc Conan</a> et ses vassaux, il fut évincé par celui-ci, vers 1160, des châtellenies de Lannion, Guingamp et Minibriac, et réduit à celle du Goelo. Lors de son abdication en 1166, le duc se réserva en propre la châtellenie de Guingamp qu'il conserva jusqu'à sa mort le 20 février 1171 Ayant alors récupéré ses biens, Henry les transmit vers 1184, à son fils Alain, aîné de son second mariage avec Mathilde de VENDOME, Henry, fils de son premier mariage avec N... de LEON, étant mort sans alliance antérieurement à 1152 ainsi qu'il en résulte d'une donation faite par Henry, à Saint-Melaine. Mais, comme son père, Alain fut dépossédé par le duc <a href="%sp=geoffroi;n=plantagenet;oc=2">Geoffroy II</a> et réduit au Goelo; il ne les récupéra qu'à la mort du duc en 1186"; "Contribution à l'étude du comté de Tréguier", René COUFFON, SECdN 1971

Retour à la page principale
Bretagne (de), Conan roi de Domnonée
Rois des Bretons d'Armorique (chassé de d'Ile de Bretagne par les Jutes et les Angles)

Retour à la page principale
Peillac (de), Jacquette dame de Périac
Apporta les fiefs de Peillac, du Goray, La Provostaye, Bodéan, Boderneau, de Trévat, Rohingat. En 1492, fit aveu pour Peillac.

Retour à la page principale
Carné (de), René chevalier de l'Ordre de Saint-Michel
Gentilhomme ordinaire de la chambre du Roy. chevalier de Saint-Michel.
Plessis-Mareil, en Saint-Viaud (44)
Décédé des suites d'un duel avec <a href="%sp=francois;n=de+birague ">François de Birague</a>.

Retour à la page principale
Plessis (du), Armand-Jean général des galères
Héritier des nom et armes du cardinal de Richelieu à l'âge de 15 ans.
Pair de france, prince de Mortagne, marquis du Pont-de-Courlay,...

Retour à la page principale
Rieux (de), Renée comtesse de Castellane
Elle devint la maîtresse d'Henri duc d'Anjou (futur roi de France Henri III) de 1569 à 1571.

Retour à la page principale
Antinotti (d'), Nn
Florentin. Poignardé par sa femme dans un excès de jalousie.

Retour à la page principale
Altoviti (d'), Philippe comte de Castellane
Armes : "de sable, au loup blanc ou d'argent".

Mort suite à un duel contre Henri d'Angoulème, Grand Prieur, bâtard d'Henri II, et gouverneur de Provence.

Retour à la page principale
Altoviti (d'), Marseille
A 18 ans, elle devint la maitresse de Charles de Lorraine (1571-1640) duc de Guise (fils du Balafré mort assassiné), gouverneur de Provence, puis lorsque celui-ci l'eut abandonné, devint l'amie de Ronsard.

Retour à la page principale
Rieux (de), Pierre maréchal de France
Seigneur de Rieux, Rochefort-en-Terre, Lorieuc et Largouët (Morbihan), d'Acérac, Derval et Herbignac (Loire-Atlantique), de l'île d'Yeux (Vendée) et autres lieux.
Présent aux cotés de Jeanne d'Arc à Orléans, Jargeau, Meung, Beaugency, Patay, Reims

Retour à la page principale
Clisson (de), Olivier chevalier banneret
Il fut accusé d'avoir intrigué avec Édouard III d'Angleterre qui lui aurait promis de le nommer vice-roi de Bretagne. Condamné à mort, Olivier eut la tête tranchée aux Halles (1343) et son domaine de Blain fut confisqué.

Retour à la page principale
Bléhéban (de), Marie dame de Bléhéban
La seigneurie de Bléhéban (commune de Caden) jouit d'un droit de haute justice.
Parents probables.

Retour à la page principale
Craon (de), "Isabeau" ou Isabelle dame d'Agon
Apporta une dot de 2000 livres et la terre d'Agon en Normandie.

Retour à la page principale
Malestroit (de), Jean seigneur de Combourg
Reçut de sa mère la seigneurie de Combourg, écartela ses armes de Malestroit et de Combourg. Auteur du rameau de Combourg.

Retour à la page principale
Aumont (d'), "Louis" Marie Victor chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit
Marquis de Villequier, d'Isles et de Nolay, comte de Brezé, baron de Chappes, de Rochetaillé, de Joncy, d'Estrabonne, de Convez et de Molinot, seigneur de Lys, de La Mothe, de La Forest, de Grailly et de La Tour Brillebault.

Retour à la page principale
La Mark (de), Charlotte duchesse de Bouillon
Unique héritière du duché de Bouillon après la mort de ses 2 frères, elle transmet à sa mort le duché à son époux.

Retour à la page principale
Rye (de), Françoise dame de Longwy
Dame d'honneur d'Elizabeth d'Autriche de 1572 à 1574, dame d'honneur de Catherine de Medicis de 1576 à 1578, dame d'honneur de Louise de Lorraine de 1578 à 1590.

Retour à la page principale
Rohan (de), Isaac seigneur de Kercabuz
les Rohan-Chabot et les Soubise, se lamentant de voir cette branche des Rohan ne pas pouvoir tenir convenablement son rang, lui intentèrent un procès en batardise : ce fut un soulèvement général dans toute la Bretagne en faveur du seigneur du Poulduc.

Retour à la page principale
Liscoët (du), "Jehan" II seigneur du Liscoët
Ratifia le traité de Guérande à Lamballe le 28 février 1381.

Retour à la page principale
Marbeuf (de), Claude chevalier de Malte
Conseiller au Parlement de Bretagne en 1643, il vendit la charge en 1657 pour 90.000 livres. Président à mortier en 1657 vendu en 1679 pour 150.000 livres.

Retour à la page principale
Carné (de), François baron de Kerliver
Acquis par droit de préemption Carné et Cohignac vers 1693.
Chef de nom et d'armes de la famille de Carné.
"La confrérie du Rosaire fut fondée en 1687 en l'église Saint-Pierre de Hanvec par François de Carné, seigneur de Kerliver et sa femme Mathurine de Brézal"

Retour à la page principale
Mesgouëz (de), Troïllus gouverneur de Morlaix
Page et favori de la Reine Catherine de Médicis en 1550. Président de la noblesse aux Etats de Nantes en 1574. Gouverneur de Saint-Lô et de Carentan en 1597.
Kermoalec, en Saint-Thomas-de-Landerneau. Coëtarmoal, en Plouzévédé.
La Roche-Helgomarc'h, en Saint-Thoix.

Retour à la page principale
Castellan (de), Jean écuyer
La seigneurie de Castellan avait un droit de haute, moyenne et basse justice. Les terres appartiennent à la famille Castellan ou Catelan depuis 1375. Propriété de Pierre Castellan en 1427, de Jehan Castellan en 1464 et de Jacques Castellan en 1536. Le château (1589) est la propriété de la famille Carné à partir de 1627.

Retour à la page principale
Chacenay (de), Pétronille-Elisabeth
alias de CHACENAY.
Attestée de 1139 à 1165.


Retour à la page principale
Champlitte (de), Eudes co-seigneur de Champlitte
Seigneur à moitié de Champlitte (70).
Croisé à Acre en 1191. De retour en 1193. Croisé de nouveau en 1202.

Retour à la page principale
Dalmas, Guy baron de Couzan
Baron de Couzan en Forez, Seigneur de Lugny,La Baume d'Hostun & Poligny le Bois en Dauphiné.
Conseiller du Comte de Poitiers en 1358, il équipa en 1359 un contingent de 4 chevaliers bannerets,50 chevaliers bacheliers, 383 écuyers, 400 archers à cheval& 800 sergents à pied, Grand Echanson de France le 15 mai 1385, Grand Maître à partir de 1386 puis Grand Chambellan de France à partir du 4 octobre 1401. Il teste en faveur de sa fille Antoinette en cas d'extinction de la postérité masculine de son seul fils Hugues VI.

Retour à la page principale
Flotte (de), Jeanne dame de Ravel
Mariée deux fois, sans postérité. André de Chauvigny, son demi-cousin, fut son héritier.

Retour à la page principale
Culant (de), Charles seigneur de Châteauneuf-sur-Cher
Chambellan du Roi. Gouverneur de Mantes, Paris et Chartres. Capitaine de 100 hommes d'armes, Grand-Maitre de l'Hôtel du Roi en 1449.

Retour à la page principale
Blaison (de), Eon seigneur de Blaison
Seigneur de Blaison, dominicus Vassus, Prévôt du chapitre de Saint-Lézin d'Angers.


Retour à la page principale
Rieux (de), "Alain" III seigneur de Rieux
Source : La Chesnaye-Desbois 14.278.
Décès : 27 Mars 1227 selon Jacques Saillot in "Le Sang de Charlemagne" tome 38 p. 1272.

Retour à la page principale
Léon (de), Berthe
"La filiation avec ses parents reste à vérifier
En tout cas, elle est la soeur d'un Guyomarch de Léon" B.Yeurc'h (A.Auréjac)

Retour à la page principale
Neyret, "André" Marie Francois
Fondateur et président de 'Neyret-Beylier-Piccard-Pictet' qui devint la société Neyrpic. chevalier de la Légion d'honneur. il fut le premier automobiliste de Grenoble.

Retour à la page principale
Penmarc'h (de), Henri baron de Penmarc'h 2
né en 1481 et mort en 1529 selon B.Yeurc'h (H&G 1997 n°143 pages 193-194).
né en 1484 et mort en 1527 selon B.Yeurc'h (BSAF, Les seigneurs de Penmarc'h en Saint-Frégant, 1930, p. 52-92).

Sous tutelle de son oncle Louis de Penmarc'h chanoine de Saint-Brieuc, puis sous tutelle de son oncle Christophe de Penmarc'h évêque de Saint-Brieuc jusqu'à la mort de ce dernier.
Le 24/11/1520, il abandonnait, sous réserve d'usufruit, tous ses biens entre les mains de ses 2 filles Mauricette et Margilie.
Une information est ouvert contre lui, qui le déclare prodigue et lui donne pour curatrice sa femme Guillemette de Kerloaguen.

Henri III de Penmarc'h et Guillemette de Kerloaguen "parent au quart degré".
Empêchement qui ne fut régularisé "après consommation" qu'en octobre 1522 par autorisation du Pape Adrien VI et dispenses de l'évêque de Léon du 9 février 1523 (B.Yeurc'h (BSAF, Les seigneurs de Penmarc'h en Saint-Frégant, 1930, p. 52-92))

Retour à la page principale