Notes


Retour à la page principale
La Trémoïlle (de), Claudine dame de Bourbon-Lancy
Inhumée en l'église du monastère de Theulley, où l'on voit encore maintenant sa tombe avec épitaphe.
Armes : "d'or au chevron de gueules, accompagné de trois aiglettes d'azur, becquées et membrées de gueules".

Retour à la page principale
Sainte-Maure (de), Guy chevalier
3ème fils.
Seigneur de Jonzac du chef de sa femme.
Attesté en 1327 & 1337 où il sert dans les guerres de Guyenne.

Retour à la page principale
Bassompierre (de), Marie Chantal Claire "Julie" Placidie
Propriétaire d'un hôtel particulier sis à Paris, 17, rue de Bellechasse.

Retour à la page principale
Karageorgevitch, Alexa X Trokin, Marie
dont postérité : princes Karageorgevitch, éteints en 1920

Retour à la page principale
Serbie (de), Georges seigneur de Serbie
Son véritable nom est "Djordje (Georges) Petrovic", connu sous le nom de "Karadjordje", c'est à dire Georges le Noir, en français.

D'où le nom de sa dynastie "Karageorgevitch", en caractère latins.

Retour à la page principale
Zähringen, Heinrich margrave de Hochberg X Urach (d'), Agnès
dont postérité: margraves de Hochberg et Sausenberg, éteints en 1503

Retour à la page principale
Zurichgau (von), Arnold comte en Zurichgau
5ïme enfant.
Comte en Zurichgau & Bleniothal, Avouï pour le Comtï de Zurich.

Retour à la page principale
Estouteville (d'), "Jean"net le Jeune seigneur du Mesnil-Simon
9ème fils.
Seigneur du Mesnil-Simon (14) et Estoutemont, Capitaine du château de Vernon, Capitaine de Caudebec en Caux.

Retour à la page principale
La Jaille (de), Tristan seigneur de Ranton
gouverneur d'Angers et en 1429, garde et capitaine du Château de Loudun.

Retour à la page principale
Anjou (d'), Lorette dame de Varennes
Froide-Fontaine à Avrillé (49), La Roche-Talbot à Souvigné-sur-Sarthe (72).

Retour à la page principale
Château-Gonthier (de), "Renaud" II seigneur de Segré
Doté par son parrain des terres de Caramant et de Villemoran.
Tué par la populace d'Angers le Jeudi Saint 1067 parce qu'il était un des chefs du Comte Foulques le Réchin contre Geoffroi le Barbu.

Retour à la page principale
La Jaille (de), Yvon seigneur de La Jaille-Yvon
prit part à la quatrième croisade, sans prendre part à la Prise de Constantinople, Il fut fait prisonnier et du payer rançon.

Retour à la page principale
Rostrenen (de), Pierre seigneur de Rostrenen
Embrassa en 1341 la cause de Charles de Blois.
Ratifia en 1352 l'ambassade envoyée en Angleterre.
On le trouve comme chevalier banneret, au premier poste dans l'armée de Bertrand Du Guesclin, dont il fut l'un des plus valeureux aides.
Présent lorsque Du Guesclin reçut l'épée de connétable de France le 2 octobre 1370.
Présent à la bataille de Chizé le 21 mars 1372, participe au siège de La Rochelle le 15 août 1372, est au siège de Brest en 1373.
Banneret dans la revue de Clisson à la bastide de Saint-Goueznou, le 1er mai 1379, suit le connétable de Clisson jusqu'en 1380.

Retour à la page principale
La Jaille (de), Marie
elle ne peut être la fille de Yvon VI, décédé vers 1201, ni de Yvon XIII, marié vers 1380.

Retour à la page principale
Furtado, Martim Anes fidalgo da Casa Real
fez testamento em que institui vínculo a 8.7.1548. Era irmão de Henrique Vaz Correia e de Afonso Correia de Sousa,
fidalgo da Casa Real, nascidos na ilha da Madeira e casados com geração que também foi para a ilha de S. Miguel. Eram parentes dos Correias da ilha Graciosa.

Retour à la page principale
Lopes, Solanda
descendente de flamengos moradores na ilha da Madeira, é referida em documento a 5.1.1493

Retour à la page principale
Côrte-Real, Vasco Anes 1 do nome
usou o nome que lhe deu o Rei Dom Duarte pois este Rei dizia que quando Vasco Anes estava presente era a sua Côrte Real

Retour à la page principale
Coiffet, Denis
Supérieur du district de France de la Fraternité Saint-Pierre de septembre 1988 à juillet 1994 et de 1998 à 2000.
Aumônier général de Notre Dame de Chrétienté en 2011 (après l'abbé François Pozzetto de 1983 à 2007 et l'abbé Guilhem Le Coq de 2007 à 2011).
Frère d'<a href="%sp=elizabeth;n=coiffet">Elizabeth du Parc</a>

Retour à la page principale
Carné Carnavalet (de), "Robert" Palamède Marie Théodore vicomte de Carné Carnavalet
ESM Saint-Cyr 1913-1914, promotion de La Croix du Drapeau, Officier de la Légion d'honneur. Croix de guerre 14-18. Croix de guerre TOE. lieutenant au 8è chasseurs à pied, puis capitaine au 71è d'infanterie.

Retour à la page principale
Poulpiquet de Brescanvel (de), "Michel",Joseph,Marie
Poulpiquet : évéché de Léon.
Armes : "d'azur à 3 pies de mer d'argent, becquées et membrées de gueules, posées 2 & 1".

Retour à la page principale
Mairesse (de), Marie Amable Louise "Alix"
Mairesse : du Maine. d'azur à la Croix d'or remplie de gueules, cantonnée de deux fleurs de lys d'or et de deux étoiles d'argent.

Retour à la page principale
Lignières (de), Marie Joseph Cyr Emilien Gustave "Yves" vicomte de Lignières
Picardie.
Armes : "d'argent à la croix ancrée de gueules".

Retour à la page principale
Anger, Edouard
Chevalier de la Légion d'honneur, Médaille militaire, Croix de guerre 39-45.

Retour à la page principale
Carné Carnavalet (de), "Palamède" Marie Thérèse vicomte de Carné Carnavalet
Fonctionnaire à la Manufacture de Tabacs de Morlaix, il gagnait seulement 190 francs par an.

Retour à la page principale
Carné Carnavalet (de), "Jacques",Henri chevalier de l'Ordre de Saint-Louis
Chevalier de Saint-Louis et de Saint-Ferdinand (Espagne), officier de la Légion d'honneur.
fait toutes les campagnes de l'an XII à 1814, Espagne en 1823, 10 blessures.

Retour à la page principale
Trudon des Ormes, "Charles" Alexandre comte Trudon des Ormes
Saint-Cyr Promotion 1851-1853 de l'Aigle (sorti 181ème), Lieutenant (18 juin 1856), démissionne en 1861, reprend du service en 1870, mort au Champ d'honneur.

Retour à la page principale
Carné Carnavalet (de), "Louis" François Marie chevalier de l'Ordre de Saint-Louis
A participé à la guerre d'indépendance d'Amérique, comme son frère aîné. (note Bertrand de C.C.-fév 2004).
Garde de la marine en 1771, lieutenant de vaisseau en 1782, capitaine de vaisseau en 1814. Chevalier de Saint-Louis en 1788. A servi dans les escadres de d'Orvilliers et Grasse sur la Bourgogne en 1780, l'Andromaque en 82 et le Sagittaire en 1783. Il aurait été blessé à la prise de Grenade. (Les officiers de marine aux Cincinnati, Christian de la Jonquière, 1988). (note reprise sur roglo/R.du Mas de Paysac)

Retour à la page principale
Carné Carnavalet (de), "Auguste" Bon Marie chevalier de l'Ordre de Saint-Louis
Chevalier de Saint-Louis et de la Légion d'honneur, sans alliance.

Retour à la page principale
Boulainvilliers de Croÿ (de), Louis-Henry marquis de Boulainvilliers de Croÿ
Commandant Le Languedoc (1778-1779). Chef d'escadre des armées navales. A participé à la guerre d'indépendance d'Amérique. Mort en combat naval.

Retour à la page principale
Dein, "Paul"-Louis-Marie baron héréditaire
Armes (1811) : "d'or au daim passant de sable au comble d'azur chargé de trois étoiles en fasce d'argent : franc-quartier des barons tirés de l'armée brochant au neuvième de l'écu, et pour livrées : les couleurs de l'écu."

Retour à la page principale
Carné Carnavalet (de), "Olivier" Marie Augustin comte Olivier de Carné Carnavalet
Officier de la Légion d'Honneur & Croix de guerre 14-18 et 39-45.
Lieutenant au 24è Dragons en 1925.

Retour à la page principale
Carabelli, "Marie" Angèle
Corse, petite fille de La Colomba, immortalisée par Prosper Mérimée.

Retour à la page principale
Briet de Saint-Élier, "Pierre" Charles Henry chevalier
Preuves de 1787, chevalier, seigneur de Saint-Élier, Colonel aux gardes walonnes, Maréchal de camp des armées espagnoles. Gouverneur de la place d'Hostalrich en Catalogne.
Armes : "d'argent au sautoir de sable cantonné de 8 perroquets de sinople becqués et membrés de gueules".

Retour à la page principale
Dalmas de Pracontal, Joseph chevalier de la Légion d'honneur
Prit part notamment au combat naval des Bermudes et se trouva au siège de Yorktown. Membre de la société américaine de Cincinnatus.
Emigre en novembre 1792, revient à la Restauration. Colonel en 1815, général en 1822.

Retour à la page principale
Joriaux, Adèle Marie "Louise"
Décédée en 1939 chez les soeurs de la présentation à Orléans (Loiret) selon mention portée en marge de la fiche de publication des bans le 23/04/1882 Paris 11ème (source gt-lioneldelondre)

Retour à la page principale
Bouchacourt, "Louis" Edouard Joseph
Grand Officier de la Légion d'honneur. Croix de guerre 14-18 et 39-45.
Commande le 22e bataillon de chasseurs alpins (22e BCA) de 1927 à 1932.

Retour à la page principale
Perier (de), Pierre marquis de Perier
général de division. Grand Officier de la Légion d'honneur. Croix de guerre 14-18.
Habite Estivareilles (03)

Retour à la page principale
Place (de), Alix
adoptée en 1923 par sa tante Claire de Bouchard d'Aubeterre.

Retour à la page principale
Rebotier, Jean
Officier de la Légion d'honneur. Croix de guerre 14-18. Chevalier du Mérite commercial.
Etudes : Ecole Saint-Philippe-de-Néri à Moscou, Ecole alsacienne et Lycée Saint-Louis à Paris. Ecole Navale (1914).
Enseigne de vaisseau de 2ème classe le 26 octobre 1916, de 1ère classe le 1er avril 1918, Second sur la canonnière Engageante (1921), école des gabiers, timoniers, charpentiers (Cdt Louis Masson), lieutenant de vaisseau le 4 janvier 1921. démission en octobre 1922, capitaine de corvette CR.
Ingénieur à la Compagnie générale de T.S.F. Directeur à la Société française radioélectrique (1929). PDG de la Compagnie Radio-Maritime. Administrateur de la société Thomson.
http://ecole.nav.traditions.free.fr/officiers_rebotier_jean.htm

Retour à la page principale
Rebotier, Auguste
Président de la Chambre de commerce russo-française de Moscou.
Conseiller du commerce extérieur. Chevalier de la Légion d'honneur.

Retour à la page principale
Gay, "Junie" Charlotte
Représentante en Russie de l'Union des Femmes de France, qui deviendra une des bases de la Croix-Rouge française.

Retour à la page principale
Rebotier, Léon
Chevalier de la Légion d'honneur. Croix de guerre 14-18 et 39-45. Ingénieur ECP.

Retour à la page principale
Rebotier, Charles
Chevalier de la Légion d'honneur. Croix de guerre 14-18. Médaille militaire

Retour à la page principale
Rebotier, André X Deleuze, Suzanne
Mariage protestant, ratifié le 20-oct-1788 par le curé de St Jean

Retour à la page principale
Rebotier (de), David seigneur de Fons-sur-Lussan
Baptisï par le curï Favier. Parrain : Marc Antoine de la Roche de Coste, ancien capitaine de dragons. Marraine: sa tante Dame Lucrïce du Pouget, veuve de Noble Gabriel de Privat, ancien officier au rïgiment d'Aunis.

Retour à la page principale
Rebotier (de), Pérédès seigneur du Pouget
transaction entre noble Péredés
de REBOUTIER sieur de la Taule et noble
Louis de REBOUTIER son fils ainé et de dame Claudine Fraissinet du Pouget d'une part et dame Lucrèce de REBOUTIER dame des Abrits et noble Elie de Reboutier frère et soeur - au sujet du testament de feue dame Claudine Fraissinet du 2 avril 1729 et reglement de succession prétendant les seconds avoir été lésés.


Retour à la page principale
Fraissinet (de), Claudine dame du Pouget
23 mars 1734 : Transaction entre noble Péredés de REBOUTIER sieur de la Taule et noble Louis de REBOUTIER son fils ainé et de dame Claudine Fraissinet du Pouget d'une part et dame Lucrèce de REBOUTIER dame des Abrits et noble Elie de Reboutier frère et soeur - au sujet du testament de feue dame Claudine Fraissinet du 2 avril 1729 et reglement de succession prétendant les seconds avoir été lésés. (Inventaire du notariat de Saint-Jean-du-Gard 2-E-58/533)

Retour à la page principale
Pérouse, Joseph "Denis" Alfred
JO du 4 février 1922 (page 1464): promotion au rang de commandeur de la Légion d'honneur. "Ancien conseiller d'état, Inspecteur général des Ponts et Chaussées en retraite, Directeur honoraire des chemins de fer au ministère des travaux publics, Président du conseil d'administration des Chargeurs réunis, Président du Comité central des Armateurs de France. Officier du 25 juillet 1898. Par sa remarquable compétence technique, les éminentes qualités morales et son inlassable activité, s'est acquis depuis longtemps une haute et légitime notoriété dans les milieux industriels, commerciaux et maritimes. A exercé notamment dans ces dernières années la plus heureuse influence pour le développement de notre flotte marchande, pour l'extension de notre commerce extérieur et pour la reconstitution de notre outillage national, en se consacrant à cette Åuvre avec un admirable dévouement.
Propriétaire d'un appartement aux Champs-Élysées à Paris et du château de Forges, près de Montereau (Yonne)

Retour à la page principale
Guichard, Fanny Louise "Suzanne"
Présidente de "l'Union des Femmes de France", qui devint par la suite l'une des trois composantes de la Croix-Rouge Française.

Retour à la page principale
Guichard, Jules sénateur de l'Yonne
Jules Guichard est, avec Ferdinand de Lesseps, l'un des créateurs du canal de Suez, une voie navigable de 160 kilomètres de long reliant l'Asie à l'Afrique. La réalisation de cet ouvrage, de 1859 a 1869, est à l'origine du séjour de Jules Guichard en Egypte et de son goût pour l'histoire ancienne de ce pays.
Parmi les curiosités du cimetière municipal de Sens, il en est une architecturale. Le caveau de la famille Guichard, plus précisément celui de la famille de Jules, fils de Victor, ancien maire de Sens, est d'inspiration égyptienne. Ce monument funéraire est également situé dans le carré haut des concessions perpétuelles. Il ne comporte pas d'attributs religieux mais un ensemble de bas-reliefs évoquant l'Egypte des pharaons. (voir http://www.lyonne-republicaine.fr/dossiers/histoire/celebres/20021103.YON_D9631.html)
Capitaine à lâétat major de la garde Nationale de la Seine en 1848. Chef de la Garde nationale de Saint-Clément en 1849. En 1861, il rencontre Ferdinand de Lesseps qui lui confie la gestion du domaine de lâOuaddy, de 10.000 hectares, sis entre le Nil et le canal de Suez. Acheté deux millions, il est revendu dix millions. Organise le transit du canal. Rentré en France, il gère ses domaines de Jouancy, La Pommeraie et de Forges (1879). Président de la Société Nationale dâEncouragement à lâAgriculture, vice-président du Conseil Supérieur de lâAgriculture, fondateur de la Société des Agriculteurs de France. Conseiller municipal de La Chapelle-sur-Oreuse en 1873. Conseiller général du canton Sud de Sens (1878). Sénateur en 1885 et 1891 parti Union républicaine). Administrateur puis Vice-Président de la Compagnie de Suez, administrateur de la Compagnie Parisienne du Gaz, président de la Compagnie Napolitaine du Gaz et de la Compagnie du gaz de Saint-Germain-en-Laye. Il décède à Forges près de Montereau le 17 juillet 1896.

Retour à la page principale