Notes


Retour à la page principale
Botmiliau (de), Marie-Josèphe
Incarcérée comme femme d'émigré par le tribunal révolutionnaire de Quimper.

Retour à la page principale
Carné Marcein (de), "Louis" Joseph membre de l'Académie française 411
Ecrivain, député du Finistère, conseiller général du Finistère, président du Conseil général (1871-1876), fut un des fondateurs du Correspondant et des Annales.
Elu à l'Académie Française en 1863 contre Littré. Sa biographie selon l'Académie Française :
"né à Quimper, le 17 février 1804.Il entra dans la diplomatie et fut député en 1839, appartenant au groupe dont Lamartine était le chef et qui combattit le ministère Guizot. Il collabora au Journal des Débats, à la Revue des Deux Mondes, au Correspondant, et publia des ouvrages historiques et politiques. Il fut élu à l'Académie le 23 avril 1863, au troisième tour de scrutin, contre Littré, en remplacement de Jean-Baptiste Biot (fauteuil 12). Cette élection qualifiée de coup d'État clérical, eut un grand retentissement; le comte de Carné fut soutenu par le parti religieux ayant pour chefs Montalembert et Dupanloup, et par le parti orléaniste ayant pour chef Guizot; il avait été battu dans une élection précédente par Octave Feuillet. Il fut reçu le 4 février 1864 par Jean-Pons-Guillaume Viennet."

Retour à la page principale
Carné Marcein (de), Louis Marie vicomte de Carné Marcein
Attaché au Ministère des affaires étrangères, licencié en droit, membre de la Commission d'exploration du Mékong avec Doudard de Lagrée (1865-1868)

Retour à la page principale
Carné Marcein (de), "Olivier" Marie vicomte de Carné Marcein
S'engage dans la Marine en 1864 (Brest), Lieutenant de vaisseau le 15 octobre 1875. Chevalier de la Légion d'honneur.

Retour à la page principale
Marc'hallac'h (du), Jean-Félix chevalier de Saint-Louis
Officier d'artillerie pendant la révolution française (avant 1790), Maire de Plomelin (29) (1808-1891), Conseiller général du Finistère, Conseiller de Préfecture à Quimper (29) (27 décembre 1814), Député du
Finistère (22 août 1815-1822), Député du du 4eme arrondissement électoral du Finistère, Quimper (29) (17 novembre 1827 - juillet 1830), Chevalier de St-Louis et de la L.H. (notes Daniel Le Corgne-200708)

Retour à la page principale
Carné Marcein (de), "Charles",Joseph,Marie comte de Carné Marcein
chevalier de la LH, docteur en droit, sous-lieutenant au 271e d'infanterie, lieutenant d'artillerie pendant la campagne de 14-18.

Retour à la page principale
Coëtgoureden (de), Edouard "Charles" Hervé marquis de Kerjean
Grièvement blessé le 10/2/1915, cité à l'ordre de l'armée. chevalier de la Légion d'honneur.
Autorisé par décret du 2/1954 à ajouter à son nom celui de KERJEAN.

Retour à la page principale
Carné Marcein (de), "Olivier" Marie Arnaud Louis Sosthène - ANF
Membre de l'ANF et du Jockey-Club.
Officier de la Légion d'honneur. Croix de guerre 39-45 et TOE, VM, campagne 39-40 au 131° RI, campagne d'Indochine (1949-1951) à la tête du 1er bataillon du 3° RTM, campagne d'Algérie à la tête du 22° RTA., ancien maire de Plonéis.

Retour à la page principale
Villeneuve (de), "Jean",Xavier,Marie,Roger marquis de Villeneuve
Châtelain de Hauterive à Labruguière près de Castres (81-Tarn).
Armes : "de gueules, à une épée antique d'argent, garnie d'or, la pointe en bas".

Devise : sicut sol, emicat ensis.

Retour à la page principale
Le Rouge de Guerdavid, Hervé comte de Guerdavid
Maire de Coufouleux (81) de mars 1959 à mars 2001. Commandeur de l'ordre national du Mérite, Croix de guerre 1939-1945.

Retour à la page principale
Bouchacourt, Guy
Officier de la Légion d'Honneur, Croix T.O.E., Croix de la Valeur Militaire

Retour à la page principale
Gachet, Claude-"Henri"
adjudant de réserve le 3/8/1914, sous-lieutenant le 7/3/1915, lieutenant le 7/3/1917, démobilisé le 27/3/1919, avocat au 4, rue du Grand-Moulin à Saint-Etienne

Retour à la page principale
Neyret, "Jean" Antoine Marie maire de Saint-Etienne
Achète à la fin du XIXème siècle la magnifique résidence de Bel-Air (devenue le Collège des Oiseaux), où il donne des réceptions de grand allure. Grand amateur de peinture.(F.Malartre). Président des Aciéries de Firminy, puis des Houillères de la Loire, il créa les aciéries des Dunes à Dunkerque.

Retour à la page principale
Madebene, Augustin
Auteur avec Ambroise Tardieu de l'"Histoire illustrée de la ville et du canton de Saint-Gervais d'Auvergne" en 1892.
Est à l'initiative d'un monument en granit bleu en l'honneur du général Desaix inauguré le 17 aoôt 1790 à Châteauneuf les Bains ou Ayat sur Sioule (63). Cette inauguration est consacrée par deux lettres, une du Président de la République, l'autre du Ministre de la Guerre.

Retour à la page principale
Breschard, Jacques Alexandre "Auguste"
En 1870, officier des mobiles du Puy-de-Dôme, il fit les campagnes de la Loire et de l'Est.

Retour à la page principale
Madebene, Léger
Madebene : famille originaire d'Irlande puis d'Ambrugeat (19250 - Corrèze), réside depuis 1640 à Biollet (63640 - Puy-de-Dôme).
Mas de bene : "Maison de bien". (notes de JL.Boucheret)

Retour à la page principale
Lucard, Jacqueline "Catherine" Anne
Anne, née le 26/2/1702 à Biollet, prénommée Catherine dans son acte de mariage, Jacqueline Catherine dans l'acte de baptême de leur fils Jacques b 21/1/1724 à Biollet; Anne dans l'acte de baptême d'Annet.

Retour à la page principale
Pérouse, "Maurice" Joseph André Honoré
Directeur général de la Caisse des Dépots et Consignations.
Commandeur de la Légion d'honneur, Président de la Fondation Scientifique de Lyon de 1980 à 1985.

Retour à la page principale
Calonne d'Avesnes (de), Hubert ANF
Légion d'honneur. Croix de guerre TOE. Chateau de Romont (62- Pas de Calais)

Retour à la page principale
Binet, "Françoise" Antoinette
Présente le 10 décembre 1705 au baptème de Sébastien de la Houssaye, Saint-Martin-sur-Oust (56).

Retour à la page principale
Carné (de), Philibert chevalier
Maintenu noble en 1669. Trouzilit en Tréglonou et Keryar en Lanildut (Plourin)

Retour à la page principale
Kerlec'h (de), Suzanne dame de Keryar
filiation à confirmer.
Trouzilit en Tréglonou, Keryar en Lanildut (Plourin).

Retour à la page principale
Boisgelin (du), Pierre écuyer
Kersaliou, en Pommery-Jaudy, évêché de Saint-Brieuc et Dol.
Armes : "écartelé aux 1 et 4 de gueules à une molette d'argent, aux 2 et 3 d'azur plein".

Retour à la page principale
Rostrenen (de), Pierre chevalier
Prit part en 1420 à la ligue contre les Penthièvre.
Partit le 6 octobre 1424 avec le Comte de Richemont rejoindre le Roi de France Charles VII à Angers. Rencontre Jeanne d'Arc.

Retour à la page principale
Kergorlay (de), Pierre sire de Kergorlay
Vivant le 13 mai 1313 : acte de confirmation de rente à son épouse.

Retour à la page principale
Quélen (de), Eon gouverneur de Carhaix
prêta serment au duc comme gouverneur de Carhaix le 5.12.1370,
servait le roi de France le 3.3.1380,
présent au Parlement général de Rennes le 21.5.1384
source mcbauche@club-internet.fr : H&G n° 143 (1997/1) page 194 (avec ascendance)H&G n° 147 (1998/2) page 195 (avec ascendance)

Retour à la page principale
Quélen (de), Jehan chevalier
Fut l'un des 4 seigneurs bretons députés en Angleterre le 4 mai 1379 auprès du duc Jean IV, comte de Montfort.

Retour à la page principale
Porhoët (de), "Eudes" ou Eudon vicomte de Rennes
Mourut l'an 1231. (B.Yeurc'h/Dom Morice)
"Le lignage de Porhoët est tombé en quenouille avec son décès. Le biens, immenses, ont été divisés entre Matilda, dame de Fougères qui hérite de la terre de Porhoët (soit les 2/3 de la seigneurie, selon l'assise au comte Geofffroi datant de 1185), et Aliénor, vicomtesse de Rohan est dame de Lannouée, de La chèze et de Loudéac." B.Yeurc'h (Noblesse de Bretagne,PUR,1999,p61)

Retour à la page principale
La Jaille (de), Geoffroy seigneur de La Jaille-Yvon
La Jaille-Yvon : forteresse entre Pouancé et La Guerche de Bretagne.

Retour à la page principale
Quélennec (du), Jean
Un des principaux arbitres en 1307 entre la vicomtesse douairière de Rohan et son fils Olivier.

Retour à la page principale
Roucy (de), Renaud comte de Reims
Peut-être d'origine viking, il apparaît en 943 aux côtés du roi Louis IV d'Outremer et l'assiste dans la lutte que ce dernier mène contre le comte Herbert II de Vermandois.
Le roi en récompense le marie à sa belle-fille Albérade et lui donne Roucy, puis Reims.

Retour à la page principale
Guader (de), Raoul seigneur de Montfort de Bretagne
Mort aux croisades à Nicée 1096-1097.
Il vécut d'abord en Angleterre, mais se révolta en 1075 contre Guillaume le Conquérant et dut se réfugier en Bretagne où sa famille possédait de nombreux alleux autour de la forêt de Paimpont. Il édifia peut-être le château de Gael, sûrement celui de Monfort vers 1091.

Retour à la page principale
Vannes (de), Alain duc de Bretagne
Alain Ier
En 890, il s'illustre à la bataille de Questembert où les Vikings sont défaits. Son "concurrent" Judicaël de Rennes y trouve la mort.

Retour à la page principale
Vannes (de), Rudalt comte de Vannes
donne naissance à la lignée des Rieux selon B.Yeurc'h (Noblesse de Bretagne,PUR,1999,p44)

Retour à la page principale
Rennes (de), Judicaël comte de Rennes
disputa la couronne à <a href="%sp=alain;n=de+vannes;oc=1">Alain Le Grand</a> (B.Yeurc'h/Dom Morice)
Alain, Frère de Pascwiten et JUDICAEL, fils de Gurvand, continuerent la lutte; mais les normands, sous la conduite d'Hasting, recommencèrent leurs ravages et s'emparèrent de Nantes.
Les deux princes de Bretagne comprirent alors que la Bretagne allait succomber dans cette lutte fratricide et s'allièrent pour repousser les Hommes du Nord, Judicaël après leur avoir infligé une sanglante défaite, mourut en les poursuivant.
Alain de son coté les mis en pleine déroute à Questembert (888) Après cette victoire tous les Bretons le reconnurent comme un chef et se rangèrent sous ses ordres.

Retour à la page principale
Rennes (de), Gurvand roi de Bretagne
suivant la chronique de Mss. de Nantes, paraît avoir épousé sa nièce, fille d'Erispoë (B.Yeurc'h/Dom Morice)

Retour à la page principale
Senlis (de), Pépin comte de Valois
La filiation avec ses parents reste à vérifier
(hypothèse de Moriarty in "Plantagenet Ancestry" p. 226).

Retour à la page principale
Vannes (de), Nominoë roi de Bretagne
1er Roi des Bretons de 826 à 851, choisi par Louis II le Débonnaire.

couronné Roi de Bretagne le 29/09/845.
Alliant ruse et force, il réussit l'unification du pays face aux successeurs de Charlemagne, les empereurs Louis le Débonnaire et Charles le Chauve.

Soutenu par Conwoion, abbé de Redon, il fortifia les frontières, libéra la Bretagne et fut sacré Roi dans la cathédrale de Dol.

L'oeuvre de Nominoë est immense. Il demeure le Héros national et le Père de la Patrie. Son image rayonne dans l'histoire comme celle d'Arthur dans la légende.
En 841 Nominoë envahit la marche France-Bretagne puis s'allia au comte Lantbert. De 841 à 844 ce fût une guerre de frontière.
en 845 Charles le Chauves, roi de France, à qui le traité de Verdun (843) avait reconnu la possession de la Gaule voulut en finir avec Nominoë , il s'avança au delà de la Vilaine, avec une forte armée, la rencontre eut lieu à Ballon, près de Bains sur Oust (35). Grâce à l'habile tactique des bretons les francs furent mise en pleine déroute. En 846 après une autre tentative d'invasion, Charles le Chauve reconnaitra une véritable indépendance de fait dans la limite du territoire.
(Histoire de Bretagne Abbé Poisson)

Retour à la page principale
Buzançais (de), Adèle héritière de Châtillon sur Indre
ou de Gâtinais, ou d'Amboise selon Pierre Riché.
Nièce d'Adalard archevêque de Tours et de Raymond, évêque d'Orléans, d'après l'"Histoire Généalogique et Chronologique des Sénéchaux de France".
Elle apporta à son mari les seigneureries de Buzançais & Châtillon sur Indre.

Retour à la page principale
Béziers (de), Raymond vicomte d'Agde
Source : Eugène Vasseur - Généalogie de 2 Nobles Rouergats p66.

Retour à la page principale
Narbonne (de), Mayeul vicomte de Narbonne
Descendant d'Aimeric de NARBONNE, Comte Palatin, lui-même fils de Guillaume au Court-Nez.

Retour à la page principale
Autun (d'), Thierry
Hugobertide par sa mère, descendant de la lignée de David par son père. Non confirmé, mais possible, voire probable...

Retour à la page principale
Perse (de), Yezdegerd shah de Perse
dernier Shah de Perse, Sassanide, début du Califat.
maison des Sassanide.

Retour à la page principale
Gâtinais (de), Geoffroy comte de Gâtinais
Possible. La filiation avec ses parents reste à vérifier. Patrick Deret l'appelle Hugues du Perche, comte de Gâtinais, et le fait fils de François Corbon et Mélissende de Châteaudun (?).

Retour à la page principale
Maers (de), Baudouin seigneur de Monceau
Il construit le château de Monceau.
Attesté en 950.

Retour à la page principale
Maers (de), Landry seigneur de Monceau
Maers, act. Metz-le-Comte (58-Nièvre), Monceau, act. Monceaux-le-Comte (58-Nièvre).

Retour à la page principale
Maers (de), Landry seigneur de Maers
Seigneur de Maers en récompense des services rendus à Richard, duc de Bourgogne.

Retour à la page principale
Fougères (de), Henri baron de Fougères
Il s'est fait religieux à Savigné avec le consentement de sa femme.

Retour à la page principale
Penthièvre (de), Geslin vicomte de Tonquédec
Sénéchal du Goëllo en 1220, il est tuteur, avec Lucas Le Borgne, chanoine de Tréguier de ces neveux Henry (futur d'Avaugour) et Geoffroy Botherel.
Il épousa au début du XIIIème siècle N de Tonquédec, et par accordances du mariage avait retenu le nom de la vicomté de Coetmen, et pris les armes de la vicomté et seigneurie de Tonquédec.
Cependant on peut remarquer que dans aucune des chartes, Geslin n'est mentionné Seigneur de Coetmen. Il est appelé le Sr. Geslin ou le Sr. Geslin fils du comte Henry (de Penthièvre),
ou simplement fils du comte, ces armes (Avaugour) figurent dans de nombreuse verrières en alliance avec celles des Tonquédec. (Voir au sujet des Coetmen: "Quelques notes sur les seigneurs de Coetmen", René COUFFON, Bull. de la Soc. d'émul. des Côtes du Nord, 1926)

Retour à la page principale
Tonquédec (de), Ne vicomtesse de Tonquédec
Fille aînée et heritière
D'après Dom Morice "riche au temps de ce dit mariage de plus de dix mille livres de rente, ainsi qu'il se trouve par les livres et rentiers anciens avec les chartes de l'yssue et partage des filles de ladite maison des Coetmen"

Retour à la page principale