Notes


Retour à la page principale
La Tour Varan (de), Charles chevalier
Blessé à la bataille de Pavie, puis à la bataille de Cerisoles.

Retour à la page principale
Gaucourt (de), "Charles" III seigneur de Gaucourt
Seigneur de Gaucourt, d'Hargicourt, de Boesses, de Châteaubrun, de Naillac et de Florac, vicomte d'Acy.
Il vendit le 20 février 1498 le fief de Gaucourt, situé au village de Nanteuil-sous-Muret, et probablement d'Hargicourt.

Retour à la page principale
Gaucourt (de), "Charles" Ier seigneur de Cluis
A la mort de Charles de Culant en 1462, Bouesse et Cluis sont vendus à Charles de Gaucourt, seigneur de Châteaubrun.

Retour à la page principale
Chambes (de), Bernard comte de Montsoreau
Vend le comté de Montsoreau le 10 janvier 1644 à Louis du Bouchet, marquis de Sourches

Retour à la page principale
Boileau de Castelnau (de), Jean seigneur de Castelnau
Premier à embrasser le protestantisme. Emprisonné par le duc de Nemours et décapité en 1562.

Retour à la page principale
Boileau de Castelnau (de), Antoine seigneur de Sainte Croix de Boirac
Le pape Léon X, dans une indulgence datée d'août 1516 reconnait Antoine et ses descendants comme nobles.
Armes : "d'azur à un château sommé de 3 tourelles d'or, ouvert du champ, maçonné de sable soutenu d'un croissant d'or".

Retour à la page principale
Boileau, Regnaud
Nommé Trésorier de la Sénéchaussée de Beaucaire et Nîmes en 1390 par Charles VI le fol.
En 1391, il est chargé par le roi de construire le château de Nîmes dont les grandes tours sont encore visibles. A la permission de porter un croissant dans les armes de la famille de par la bravoure de son père à Nicopolis.

Retour à la page principale
Boileau, Jean
Partit avec l'armée du comte de Nevers pour aider Sigismond, roi de Hongrie, à arrêter l'invasion des Turcs, commandés par Bajazet

Retour à la page principale
Boileau, Jean
Un certificat de noblesse lui a été accordé par l'évêque de Paris en 1667 et enregistré à la chambre des comptes de Paris, confirmé en septembre 1371 par le roi Charles V le Sage.

Retour à la page principale
Boileau, Etienne
Au retour des croisades, Saint Louis désigne Etienne Boileau premier prévôt royal de Paris en 1261 (préfet de police différent du prévôt des marchands) pour remettre de l'ordre dans la ville. Il rédige le livre des métiers de Paris en 1269 qui recense les réglements de 101 corporations.

Retour à la page principale
Prévinquières (de), Bermonde dame de Recoules
Prévinquières, commune de Recoules-Prévinquières (12-Aveyron)

Retour à la page principale
Mostuéjouls (de), Gui chevalier
Seigneur de Liancours , de Brigas, de Vors de Vebron, de Montbrun, de Mostuèjouls

Retour à la page principale
Mostuéjouls (de), Gui chevalier
Liaucous (30), Montbrun (48). Fit hommage à l'évêque de Mende en 1255

Retour à la page principale
Mostuéjouls (de), Pierre chevalier
Armes : "de gueules, à la croix fleurdelysée d'or, cantonnée de seize billettes du même".

Retour à la page principale
Vernon (de), Agnès dame du Sault
Vernon, maison seigneuriale de la paroisse de Rozieres.
Armes : "d'azur, au château d'or, surmonté d une étoile de même, et accosté de deux étoiles aussi d'or en pointe".

Retour à la page principale
Borrely (de), Guillaume seigneur de Roqueservières
Maintenue de noblesse du 5/11/1668, habite Alès, teste 27/4/1672

Retour à la page principale
Villeblanche (de), Claude seigneur de Broon
Sans descendance, il fit du connétable de Montmorency son héritier.

Retour à la page principale
Mévouillon (de), Aleuse dame de Pilles
Dame de Pilles, Avallon, Rochebrune, Montolieur, St Marcellin, Blacons et de La Roche St-Secret.

Retour à la page principale
Berghes Saint-Winoch (de), Pierre chevalier
Il vendit la ville d'Aire au roi Louis XI, moyennant 100 000 livres.

Retour à la page principale
Bucy (de), Simon seigneur de Vaugirard 1
Bucy-le-Long près de Soissons.
Fait bâtir à Vaugirard lâéglise Saint-Lambert (là où est aujourdâhui la place Henri-Rollet). Ses descendants resteront jusquâà la Révolution seigneurs de Vaugirard et patrons de Saint-Lambert, ou comme on disait alors seigneurs et patrons de Vaugirard.

Retour à la page principale
La Rochelambert (de), Pierre chevalier
La Roche (Ruclamberta) paroisse de St Paulien en Velay (43).
Armes : "d'argent au chevron d'azur, au chef de gueules".

Retour à la page principale
Couëdic de Kergoualer (du), "Charles" Louis
Décédé en 1780 des suites de ses blessures contractées lors d'un combat naval contre les Anglais, au large d'Ouessant.

Retour à la page principale
Aynard, Pierre chevalier
Cède en 1286 le château de Savel en échange de celui de la Motte en hommage lige avec le Dauphin Humbert Ier.

Retour à la page principale
Aynard, Lantelme chevalier
Seigneur de Gières, de Montolieu, de Curneyer, de Rohac Marcieu, de Theys et de Remolon, Conseiller de Montauban.

Retour à la page principale
Vauquelin, Jérôme seigneur de Sacy
Armes : "d'azur au sautoir d'argent cantonné de quatre croissants d'or".

Retour à la page principale
Estienne de Vigneral, Jean seigneur de La Chablerie
Anobli en 1588. Vigneral, Sevray près Ecouché, Orne (61).
Autorisé par Henri IV le 9 décembre 1594 à changer son nom d'Estienne en Vigneral
Armes : "d'azur au chevron d'or accompagné en chef d'un croissant entre deux étoiles d'argent et en pointe d'une".

Retour à la page principale
Saint-Exupéry (de), "Georges" Alexandre Césarée comte de Saint-Amans
Capitaine, participe à la guerre d'indépendance d'Amérique. Officier d'origine de la société des Cincinnati.

Retour à la page principale
Rambaud, Pierre Thomas chevalier
Membre du Conseil des Cinq Cents, procureur général impérial puis royal, chevalier puis baron d'Empire, fait baron de La Sablière par Louis XVIII.

Retour à la page principale
Courtois de Quincey, Antoine baron d'Attignat
Achète en 1706 la seigneurie de Quincey à Claude Damas de Thianges, maréchal de camp, fils de Claude Léonor et Gabrielle de Rochechouart.

Retour à la page principale
Veyre de Soras, Siméon seigneur de Solas
Acquis le fief de Soras situé dans la paroisse de Saint-Cyr, le 11 octobre 1672.
Armes : "de gueules au château d'argent, sommé de deux tours, au chef de vair".

Retour à la page principale
Kerouzéré (de), Yvon seigneur de Kerouzéré
Un Yvon de Kérouzéré, chevalier, était croisé en 1248. Son grand-père ?

Retour à la page principale
Merle (du), "Guillaume" VI dit Melloc ou Merlon baron de Couvrigny
Armes du Merle : "de gueules à trois quintefeuilles d'argent".

Retour à la page principale
Merle (du), Foulques maréchal de France
Armes : "de gueules, à trois quintefeuilles d'argent, posés 2 & 1".

Retour à la page principale
La Roche-Tesson (de), Robert baron de La Motte-Cesny
A sa mort, la baronnie de La Motte-Cesny est passée à sa tante Philippine Tesson, soeur de Robert V, et à Guillaume Tournebu, fils de Thomas, baron de Tournebu.

Retour à la page principale
Nantes (de), Jean François
Vieille famille du Dauphiné, originaire du bourg de Virieu, où un Aymar de Nantes était notaire au 17ème siècle, et dont un descendant, Marc Antoine, maire de Chonas en 1815, acheta le château en 1818, lequel sera vendu début 1990 par Pierre de Nantes.

Retour à la page principale
Pappin, Philippe écuyer
Lieutenant-général en la sénéchaussée et siège Présidial de Ponthieu, il obtint des lettres de relief de noblesse, le 29 octobre 1667.

Retour à la page principale
Taillart, Roland seigneur de Lisandré
Prêta serment parmi les nobles de Goëlo, le 28 novembre 1437.
Lisandré, commune de Plouha (22).

Retour à la page principale
Taillart, Maurice sieur de Kerdaniel
Trempa, avec son fils aîné Alain, dans les attentats de 1420 et 1422, contre le duc

Retour à la page principale
Pinart, Rolland
Famille originaire de Ploumagoar.
Armes : "fascé ondé de six pièces d'or et d'azur ; au chef de gueules, chargé d'une pomme de pin d'or".

Rolland, Sr de Kerbréhant fait une fondation à l'abbaye de Boquen en 1279.
Le manoir de la Noë-Verte (XV-XVIème siècle) fait remonter ses origines bien avant l'année 1220, date d'occupation par le chevalier Aufrai de Goesbriand (Auffray de Guébriant).
Le chevalier Aufrai commandait 50 lances sous Pierre de Dreux, époux de la duchesse Alix. Sa façade possède les armes de la famille de Lannion. Il est restauré aux XV-XVIème siècles. Manoir fortifié, il possède une double enceinte.
Celle de l'extérieur est flanquée de deux tourelles à meurtrières datant de la guerre de la Ligue. Celle de l'intérieur forme la cour. Entre les deux, à droite le pigeonnier ; à gauche, la mare des cygnes. Le manoir a appartenu à Sylvestre du Boisgelin (dès 1418),
puis à Yves Pinart (ou Pinard) de Kerverziou (en 1506), à Yves Pinart et son épouse Jeanne du Boisgelin (en 1514), à Laurent Pinart (en 1536), à Roland Pinard (en 1543), puis à Jean de Lannion, seigneur des Aubrays dit Lezobré (en 1634). En 1790, il appartient à M. du Bois-Berthelot (capitaine de vaisseau).
Il a été restauré récemment par la famille Boutbien. [notes infobretagne.com]

Retour à la page principale
Godart, Jeanne
Armes : "d'azur au cor de chasse d'or, lié de gueules, accompagné de 3 étoiles aussi d'or".

Retour à la page principale
Routier, Jean écuyer
Armes : "d'azur, à une fasce d'argent, chargée de trois roses de gueules et accompagnée de trois coquilles d'or, deux en chef, et une en pointe".

Famille originaire de Oisemont, en Picardie.

Retour à la page principale
Godart, Raoul seigneur d'un fief de Vauchelles
Armes : "d'azur, au cor de chasse d'or, lié de gueules, accompagné de trois étoiles d'or".

Famille originaire de Vauchelles, près de Domart, en Vimeu.

Retour à la page principale
Belleval (de), Jean écuyer
Maintenu dans sa noblesse en 1463, par Montsaut, commissaire de Louis XI en Normandie.

Retour à la page principale
Belleval (de), Jean seigneur de Belleval en Vimeu
Il abandonna ses armes patronymiques, qui étaient celles des comtes de Ponthieu avec une brisure, pour adopter celles des Fricamps dont sa femme était la dernière représentante.

Retour à la page principale
Belleval (de), Emond écuyer
gouverneur général des finances de France et en Normandie pour le Roi d'Angleterre en 1423.

Retour à la page principale
Belleval (de), Jean écuyer
Maintenu dans sa noblesse le 16/06/1375. Banni d'Abbeville en 1382, puis de France en 1384, soupçonné de meutre. Tous ses biens furent confisqués au profit de l'abbaye de Saint-Ricquier.

Retour à la page principale
Chambes (de), Pierre chevalier
Armes : "d'azur semé de fleurs de lis d'argent au lion de même armé, lampassé et couronné de gueules".

Ou "d'azur semé de fleurs de lis d'argent, au lion de même couronné d'or, brochant sur le tout".

Retour à la page principale
Raffin de la Raffinie (de), Gilbert Adolphe "Gabriel"
Chevalier de la Légion d'Honneur.
Achète en 1912 le château de la Vigne. voir http://perso.wanadoo.fr/chateau.de.la.vigne/raffin.htm
Raffin de la Raffinie, d'une famille du Rouergue fixé près de Salers au château de la Jourdanie, apporté en dot en 1606 par Hélène du Fayet de la Tour.
Armes : "d'argent à deux raves de sinople".

Retour à la page principale
Kaër (de), Guillaume seigneur de Kaër
Participe au traité entre Philippe-Auguste et Jean Sans Terre.
En 1066, Raoul de Kaër passe en Angleterre avec Guillaume le Conquérant.
En 1105, la terre de Kaër est érigée en seigneurie.

Retour à la page principale
Chavagnac (de), Guillaume chevalier
La maison de Chavagnac est originaire dâAuriac lâEglise (15-Cantal), proche de Blesle (43-haute Loire).
Armes : "de sable à deux fasces dâargent accompagnées de trois roses dâor en chef", puis (vers le XVe siècle) "de sable à deux fasces dâor accompagnées de trois roses de même en chef" puis (depuis le XVIIè siècle) "de sable à trois fasces dâargent accompagnées de trois roses dâor en chef"

Retour à la page principale