Notes


Retour à la page principale
Blottefière (de), Jeanne
Armes des Blottefière : "d'or à trois chevrons de sable, écartelé d'argent à la bande losangée de sable".

Retour à la page principale
Montclar (de), Rencon évêque d'Auvergne
Fondateur de l'Abbaye de La Chaise-Dieu avec son neveu Saint Robert.

Retour à la page principale
Roches (des), Robert seigneur de Rochecorbon
Reconstruisit en 1113 le château de Rochecorbon, sur les bords de Loire, entre Tours et Blois.

Retour à la page principale
Broyes (de), Odalric évêque d'Orléans
Hérite de son oncle Roger, évêque de Beauvais, de la terre de Nogent.
Son héritier sera son neveu Isembart, qui devient évêque d'Orléans.

Retour à la page principale
Maisniel (du), Jean
Armes du Maisniel : "d'or, à deux fasces de gueules, chargées chacune de trois besants d'or".

Retour à la page principale
Pingré, Guillaume seigneur de Neuilly
Armes : "d'argent au pin arraché d'or, surmonté d'un gré ou grive de sable".

Retour à la page principale
Pingré, Firmin
On ne voit pas comment, en se mariant en 1576, il serait le père de Guillaume qui se marie selon les sources en 1563 ou 1569.

Retour à la page principale
Berny (de), Antoine
Armes : "d'argent, à trois bandes de gueules chargées de sept roses d'or, 2, 3 et 2".

Origine Picardie. D'après La Chenaye-Desbois, le nom d'origine est "de Bernetz". Au XVème siècle, la seconde branche de cette famille s'installa en Angleterre où elle se fit appeler "de Berny". De retour en France, elle continua à porter ce nom modifié..

Retour à la page principale
Pingré, Firmin
Vivant à Amiens en 1536.
La famille Pinguerel, Pingré, Pingret, etc. est connue à Amiens depuis Aléaume Pingré reçu bourgeois d'Amiens en 1426.

Retour à la page principale
Roches (des), Thibault seigneur de Rochecorbon
Entre 1032 et 1044, il effectua un pèlerinage en Terre Sainte, où il mourut.

Retour à la page principale
Roches (des), "Corbon" IV chevalier
Confirme le don fait par son père en 984 et le fait ratifier en 1014 par le roi Robert par charte, dans laquelle il prend le titre de chevalier.

Retour à la page principale
Roches (des), "Corbon" III seigneur de Rochecorbon
En 999 il donna la métairie de Sully à l'abbaye de Bourgueil; il était alors vassal d'Archambaud de Sully, archevêque de Tours. Corbon fut ensuite vassal royal et devint le principal juge de la province.

Retour à la page principale
Moges (de), Jean
Anobli par charte de décembre 1464, enregistrée en la chambre des comptes le 6 février 1465.

Retour à la page principale
Vipart, Etienne baron du Bec-Thomas
Fit reconstruire le château du Bec-Thomas détruit par les Anglais.

Retour à la page principale
Baritaud, Guillaume
Armes : "de gueules semé de chausse-trappes d'or (ou d'argent) à l'aigle d'or".

Famille d'ancienne chevalerie originaire du Bas-Poitou, possède en Vendée les Seigneuries de la Baritaudière, les Roches-Baritaud, etc..

Retour à la page principale
Tigné (de), Jean seigneur de Tigné
Tigné en Anjou (49-Maine-et-Loire). Formes anciennes du nom : Tigneium en 1200, Tigné en 1326, Tigny du XIVe siècle au XVIIe siècle.

Retour à la page principale
Rocles (de), Gilles seigneur de Rocles
Armes : "d'or, au lion de gueules, cantonné de trois rocs d'échiquier et d'un croissant d'azur au dernier canton, posés deux et deux ; au chef cousu d'argent, chargé de quatre palmes issantes et pendantes deux à dextre et deux à senestre".

La seigneurie de Rocles remonte au XIème siècle et a brillé l'espace d'environ 400 ans. Elle possédait des domaines à Rocles, Joannas, Valgorge, Beaumont, Vernon, Rosières, et Sanilhac.

Retour à la page principale
Falguerolles (de), Etienne seigneur de Falguerolles
Le château de Falguerolles était sur la paroisse de Colognac (30-Gard) et fut détruit lors des guerres "civiles".

Retour à la page principale
Saisseval (de), Jean écuyer
Fit hommage en 1420 pour Pissy au seigneur de Picquigny, vidame d'Amiens.

Reçut Baillif du Roi en récompense de ses services et blessures.

Retour à la page principale
Saisseval (de), Jean seigneur de Pissy
Signe une donation à son fils Charles le 4 juin 1517, et ses fils signent une transaction pour sa succession en novembre 1525. (Chesnaye-Desbois XII-477)

Retour à la page principale
Saisseval (de), Jacques co-seigneur de Pissy
Fit hommage en 1399 pour Pissy au seigneur de Picquigny, vidame d'Amiens.

Retour à la page principale
Saisseval (de), Gilles écuyer
Rend aveu en 1362 pour Pissy à Raoul de Raineval, vidame d'Amiens.

Retour à la page principale
Saisseval (de), Jean chevalier
Vendit sa part de Pissy en 1348 à l'abbaye de Saint-Lucien de Beauvais.

Retour à la page principale
Saisseval (de), François seigneur de Marconnelles
Fut obligé de recourir au Roi pour être relevé d'une dérogeance, causée par le peu de fortune de (son père ?) ((son grand-père ?)).

Retour à la page principale
Tillette, Charles Honoré écuyer
Anoblissement en juin 1703, enregistré au Parlement de Paris le 02/07/1703

Retour à la page principale
Nägeli, Hans Franz
Vétéran de la Guerre d'Italie. Il dirigea la marche des troupes bernoises dans le Pays de Vaud en 1536.

Retour à la page principale
Le Vasseur, Philippe baron d'Eskelbeke 1
Pris le nom de sa mère, Guernonval, ainsi que ses armes écartelées d'Eps.

Retour à la page principale
Gardin (du), Melchior
Hébergea en son domicile le duc Philippe de Bourgogne les 19 et 20 mai 1455, lors du combat singulier entre Matthieu Cocquiel, bourgeois de Tournai et Iacquotin Plouuier, parent de Philippe du Gardin, assassiné par ledit Matthieu ou Mahuot.
Battu, Mahuot avoua son crime et fut exécuté.

Retour à la page principale
Chaussin (de), Mathieu chevalier
Armes : "d'azur à deux clés d'or en sautoir".

Construisit la maison forte de Longwy (Jura) avant 1257.
Fit hommage en 1257 de la seigneurie de Rahon à Hugues, comte palatin de Bourgogne, et en 1280 au comte Otton V.

Retour à la page principale
Longwy (de), Jean co-seigneur de Longwy
Signa en 1314 le traité de ligue des seigneurs de Bourgogne et Champagne contre le roi Philippe-le-Bel.

Retour à la page principale
Palette, Marie
Armes des Palette : "d'azur à 3 marteaux d'or, en 3 et 1".

Famille d'Abbeville connue depuis Tassart en avril 1363.

Retour à la page principale
Tillette, Colart
Vivant à Abbeville en 1380 et 1411.
Source : "Généalogie des TILLETTE d'Abbeville, tome I, par Hubert Tillette de Clermont-Tonnerre"

Retour à la page principale
Marin des Boullières (de), Charles Paul
Acheta le château de Blettange le 09/06/1869 à son cousin Charles Gustave Turlure de Vellecourt.

Retour à la page principale
Rely (de), Jean évêque d'Angers
Auteur de la "Bible historiée" qu'il fait imprimer à partir de 1487, par Antoine Vérard, ce qui fait de la Bible de Rely la première Bible complète imprimée en français.

Retour à la page principale
Vignolles (des), Claude co-seigneur de Saint-Bonnet
En 1550 (1553 selon Y. Chassin du Guerny), il devient co-seigneur de Saint-Bonnet après acquisition du vieux château de Saint-Bonnet et de la seigneurie avec Jean de Calvet.

Retour à la page principale
La Vernade (de), Louis
né au château de La Vernade, paroisse de Chassiers, Largentière (07)

Retour à la page principale
Castelviel (de), Gaucelin écuyer
Saint-Victor-de-Malcap (30-Gard), Saint-Geniès-de-Comolas (30-Gard).

Retour à la page principale
Saint-Baudille (de), Pierre
Habite Marcassargues, sur la commune de Saint-Jean-du-Gard (30-Gard).

Retour à la page principale
Droniou, Yves
Prête serment le 7 janvier 1382 à Jeanne Chabot, dame de Rais, au château de Fouesnant.

Retour à la page principale
Neufville (de), Robert seigneur de Belleau
En 1570, il rendit aveu de son fief des Loges au baron de Livarot. Avait 90 ou 92 ans le mardi 18 avril 1589.

Retour à la page principale
Neufville (de), Jean écuyer
Seigneur d'un quart de fief des Loges les 17 et 18 mars 1469 à la montre de Beaumont-le-Roger.
En 1523, il fut compris par les élus de Lisieux au nombre des personnes nobles de cette élection.

Retour à la page principale
Neufville (de), Jacques écuyer
Comparait en 1540 devant les Elus de Lisieux en la paroisse des Loges pour justifier sa noblesse ancienne et fournit plusieurs lettres et écritures dont la copie est demeurée au greffe, commençantes sur le nom de monsieur Raoul de Neufville, chevalier, vivant en 1270.

Retour à la page principale
Courseulles (de), Robert sieur du Ham
Présente en 1540 aux élus de Lisieux, en la paroisse du Ham, sergenterie de Pont l'Evêque, une généalogie commençant à Guillaume de Courseulle vivant en 1384.

Retour à la page principale
Neufville (de), Pierre écuyer
Rendit aveu le 2 octobre 1408 du fief de Prêtreville pour deux tiers de haubert et du fief de Grey à St-Pierre-de-Meules pour un huitième.
Fut du nombre des seigneurs normands qui résistèrent à Henri V roi d'Angleterre, lors de l'invasion de la Normandie e 1417. Ses biens furent confisqués, puis il fit sa soumission et rentra en possession de ses héritages.
Obtint en 1436 du roi d'Angleterre Henri VI, fils et successeur de Henri V, qui s'était fait couronner roi de France en 1422, un délai pour donner le dénombrement et rendre aveu de sa seigneurie de Prêtreville.
Rendit aveu le 3 novembre 1453 au roi de France Charles VII des deux tiers de fief de Prêtreville.

Retour à la page principale
Peyroux (du), Henri seigneur du Peyroux
Peyroux, château, ex paroisse des Peyroux Saint-Pierre, dans la Marche.

Retour à la page principale
Terraules (de), Françoise
Terraules (Therolles en 1582), sur la commune de Cunlhat (63).

Retour à la page principale
Comborn (de), Guichard seigneur de Madranges
Puymaud, à St-Priest-Taurion (87-Haute Vienne); Madranges, sur Le Lonzac (19-Corrèze); Enval, à Chamberet (19-Corrèze)

Retour à la page principale
Milles (de), Jean écuyer
Assassiné par les ligueurs.
Armes : "d'or, à trois fers de flèche de sable".

Retour à la page principale
Harcourt (d'), Raoul chevalier
Il fut fait chevalier à Paris, le jour de la Pentecôte 1313, par le roi Philippe le Bel.

Retour à la page principale
Vieux-Chastel (du), Geoffroy seigneur de Kergadou
Brunault en Trebrivan (22), Kergadou en Calanhel (22)
Présent à la montre de Carhaix en 1481.

Retour à la page principale